Directeur Pénitentiaire d’Insertion et de Probation

Avant d’envisager une prépa Directeur Pénitentiaire d’Insertion et de Probation, il est indispensable de s’être correctement renseigner sur ce metier de la categorie A de la Fonction Publique.

Le métier

Les directeurs pénitentiaires d’insertion et de probation sont amenés à diriger un service d’insertion et de probation. Ce service à compétences départementales est dirigé par un Directeur Fonctionnel Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (issue du corps des DPIP ou des DSP). Le DPIP peut être affecté au siège du SPIP ou sur une antenne qu’il dirigera.

Il a également une compétence en ressources humaines en encadrant des équipes de CPIP.

Il est le garant du suivi des personnes placées sous mains de justice.

Au quotidien, il contrôle et valide les rapports des CPIP transmis au juge d’Appli­cation des Peines.

Site partenaire :

Cliquez ici

Avant d’envisager une prépa Directeur Pénitentiaire d’Insertion et de Probation, il est indispensable de s’être correctement renseigner sur ce metier de la categorie A de la Fonction Publique.

Le métier

Les directeurs pénitentiaires d’insertion et de probation sont amenés à diriger un service d’insertion et de probation. Ce service à compétences départementales est dirigé par un Directeur Fonctionnel Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (issue du corps des DPIP ou des DSP). Le DPIP peut être affecté au siège du SPIP ou sur une antenne qu’il dirigera.

Il a également une compétence en ressources humaines en encadrant des équipes de CPIP.

Il est le garant du suivi des personnes placées sous mains de justice.

Au quotidien, il contrôle et valide les rapports des CPIP transmis au juge d’Appli­cation des Peines.

Site partenaire :

Cliquez ici

Conditions d’accès

  • Posséder la nationalité française.
  • Jouir de ses droits civiques.
  • Se trouver en position régulière au égard du Code du service national.
  • Avoir un bulletin n° 2 du casier judiciaire vierge.
  • Être titulaire de l’un des titres ou diplôme requis pour le concours externe d’accès aux Instituts régionaux administratifs (IRA) ou justifiant d’un autre titre ou diplôme. Pour le concours interne : faire état de 4 ans de service public effectif le 1er janvier de l’année du concours.
  • Aucune condition de diplôme n’est requise pour les pères et mères ayant élevé trois enfants et plus ainsi que pour des sportifs de haut niveau.

Se préparer au concours de Directeur d’Insertion et de Probation avec l’ISSJ

Epreuves d’admissibilité

Pour le concours externe : Culture générale

l s’agit d’une dissertation portant sur un sujet portant sur des questions politiques et sociales actuelles.

Cette épreuve dure 4h00.

Pour le concours interne: une note de synthèse relative à des questions pénitentiaire ou d'insertion.

Deux questions relatives à l’organisation administrative et judiciaire française.

Selon le choix préalable du candidat une ou deux questions portant sur la procédure civile et prud’homale ou bien une ou deux questions portant sur la procédure pénale.

Cette épreuve dure 3h00.

Composition sur une matière choisie (concours externe et interne)

Lors de son inscription au concours le candidat choisi une des matières suivantes pour l’écrit :

  • Droit pénal et procédure pénale;
  • Droit public;
  • Finances publiques;
  • Histoire du XXe siècle ;
  • ciences humaines (sociologie, criminologie; politiques économiques).

Epreuves d’admission

Pour le concours externe: conversation avec le jury

Le candidat après avoir tiré son sujet et préparé celui-ci, l’expose son sujet au jury.

Cette épreuve dure 1h00 (30 minutes de préparation et 30 minutes d’oral (10 minutes d’exposé et 20 minutes de discussion).

Pour le concours interne : discussion libre

Le candidat expose au jury son point de vue à partir de documents ou dossiers relatifs au fonctionnement du service public pénitentiaire ou la conduite d’un projet dans un service.
La discussion peut prendre appui sur l’expérience professionnelle du candidat. Celui-ci aura rempli un dossier de RAEP et spécifier lors de son inscription son choix entre le RAEP et l’oral de culture générale).

Cette épreuve dure 1h00 (30 minutes de préparation, 10 minutes d’exposé et 20 minutes de discussion).

Oral sur une matière choisie (concours externe et interne)

Lors de son inscription au concours, le candidat choisi une des matières suivantes (autres que celles choisie pour l’écrit) :

  • Droit pénal et procédure pénale;
  • Droit public;
  • Finances publiques ;
  • Histoire du xxc siècle ;
  • Sciences humaines (sociologie, criminologie; politiques économiques)

Cette épreuve dure 30 minutes (15 minutes de préparation et 15 minutes d’oral).