Prépa Concours Officier Pénitentiaire 

Avant d’envisager une prépa concours Officier Pénitentiaire, il est indispensable de s’être correctement renseigner sur ce metier de la categorie B de la Fonction Publique.

Le métier

Le corps des officiers pénitentiaires est un corps d’encadrement intermédiaire. Les officiers sont le relais indispensable entre les personnels de surveillance, les premiers surveillants et les directeurs pénitentiaires. Ils participent aux évaluations et notations des personnels. Au quotidien, ils déclinent les décisions de la direction de l’établissement et sont force de proposition en fonction de leur domaine de compé­tences et d’attributions.

Les officiers exercent leur fonction principalement en établissement pénitentiaire et se voient confier des missions diverses et variées.

Les officiers participent aux commissions pluridisciplinaires uniques et émettent des avis relatifs aux demandes de travail des personnes détenues, à leur fragilité, leur dangerosité. Ils rédigent des rapports de comportement en détention permettant aux directeurs d’instruire les dossiers de demande d’aménagement de peine, de permis­sions de sortir.

Conditions d’accès

  • Posséder la nationalité française ;
  • Jouir de leurs droits civiques;
  • N’avoir pas fait l’objet de condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions de lieutenant pénitentiaire ;
  • Répondre à certaines conditions médicales;
  • Être âgés de 40 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours. Cette limite d’âge peut être reculée : d’un an par enfant ou personne handicapée à charge; d’un temps égal à celui passé sous les drapeaux; pour les candidats ayant souscrit un engagement dans l’armée d’un temps égal à celui passé sous les drapeaux et dans la limite de 10 ans ; d’une durée égale à celle des traitements et soins en faveur des candidats anciens handicapés sans que cette durée ne puisse excéder 5 ans ; à concurrence de la durée d’inscription sur les listes des sportifs de haut niveau pour les anciens sportifs de haut niveau. 
  • Se trouver en situation régulière au regard du Code du service national;
  • Avoir une acuité visuelle, après correction au minimum égale à 15/10 pour les deux yeux, avec un minimum de 5/10 pour un œil;
  • Être médicalement apte à un service effectif de jour comme de nuit;
  • Être en mesure d’accomplir tous les gestes professionnels s’agissant du contrôle œilleton. L’axe des yeux doit se situer au minimum à 1,50 m du sol;

    Concours Externe

    • D’une licence 2 (DEUG) ou d’un diplôme équivalent, âgés de 40 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours ;
    • D’un titre ou un diplôme de niveau III de l’enseignement technique;
    • D’une décision de validation au regard du décret 2002-615 du 26 avril 2002;
    • D’un titre ou diplôme étrangers validés délivrés dans un état parti à l’accord sur l’espace économique européen et assimilés dans les conditions prévues par le décret du 30 août 1994;
    • D’un titre ou diplômes étrangers correspondant à un diplôme national d’enseignement supérieur français d’un niveau égal au DEUG (Licence 1) et valable de plein droit sur le territoire de la République française.

    Concours Interne

    Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires de l’État justifiant de 4 années de services effectifs et étant à plus de 11 ans de l’âge limite du corps.

    Les candidats doivent :

    • avoir une acuité visuelle, après correction au minimum égale à 15/10 pour les deux yeux, avec un minimum de 5/10 pour un œil;
    • être médicalement apte à un service effectif de jour comme de nuit;
    • être en mesure d’accomplir tous les gestes professionnels s’agissant du contrôle œilleton. I’axe des yeux doit se situer au minimum à 1,50 m du sol.

    Dates clés

    • Ouverture des inscriptions : 4 octobre 2019
    • Date limite des inscriptions : 29 novembre 2019
    • Epreuves ecrites : 22 et 23 janvier 2020
    • Epreuves sportives : Semaine du 16 au 20 mars 2020
    • Epreuves orales : 31 mars au 17 avril 2020
    • Résultats : A partir du 23 avril 2020

    Se préparer au concours d’Officier Pénitentiaire avec l’ISSJ

    Épreuves d’admissibilité

    Pour le concours externe

    Une dissertation sur un sujet faisant appel à des connaissances de culture générale. Cette épreuve dure 4h00.

    Une dissertation portant sur une matière choisie lors de l’inscription :

    • Droit administratif;
    • Droit pénal et procédure pénale;
    • Réglementation pénitentiaire.

    Cette épreuve dure 3h00.

    Pour le concours interne

    Une note de synthèse portant sur un sujet d’actualité à partir de documents fournis par le jury. Cette épreuve dure 4h00.

    Une dissertation portant sur une matière choisie lors de l’inscription :

    • Droit administratif;
    • Droit pénal et procédure pénale ;
    • Réglementation pénitentiaire.

    Cette épreuve dure 3h00.

    Épreuves d’admission

    Épreuves orales

    • Tests psychologiques et examen psychologique avec un psychologue.
    • Un entretien portant sur la personnalité du candidat et ses aptitudes à exercer les fonctions de lieutenant pénitentiaire.

    Cet entretien dure 30 minutes.

    • Un entretien de culture générale. Le candidat tire au sort un sujet d’actualité ou sur un thème. À l’issue de la présentation du sujet par le candidat, s’ouvre une discussion entre lui et le jury. La présentation ne doit pas dépasser 5 minutes.

    Cette épreuve dure 30 minutes (15 minutes de préparation- 15 minutes d’oral).

    Épreuves physiques

    Trois épreuves physiques sont prévues pour les hommes et les femmes. Les candidats doivent se présenter le jour de l’épreuve avec un certificat médical d’aptitude délivré par un médecin agréé attestant qu’ils sont en capacité de participer à aux épreuves sportives.

    Pour les hommes:

    • Course de vitesse de 80 mètres ;
    • Course de fond de 1 000 mètres;
    • Lancer de poids de 5 kg.

    Pour les femmes :

    • Course de vitesse de 60 mètres ;
    • Course de fond de 400 mètres ;
    • Lancer de poids de 3 kg.

    Dispenses : Les femmes enceintes ou venant d’accoucher ainsi que les femmes allaitantes doivent se présenter le jour de l’épreuve avec un certificat médical d’un médecin agréé constatant leur état. Une note égale à la moyenne des notes obtenues par les candidats leur sera appliquée.

    Les candidats faisant l’objet d’une inaptitude temporaire doivent se présenter le jour de l’épreuve avec un certificat médical d’un médecin agréé constatant leur état de santé. Une note égale à la moyenne des notes obtenues par les candidats leur sera appliquée.

    Les candidats dispensés feront l’objet, en cas d’admission au concours et avant leur nomination, d’une visite préalable indiquant de leur aptitude à reprendre des activités physiques et sportives

    Épreuve facultative

    Une épreuve orale facultative peut être choisie par le candidat lors de l’inscription au concours.

    Les langues proposées sont les suivantes :

     

    • allemand;
    • anglais;
    • arabe;
    • espagnol;
    • italien.

    Se préparer avec l’ISSJ