05 33 05 25 42

Préparation Concours Greffier

Avant d’envisager une prépa Greffier, il est indispensable de s’être correctement renseigner sur ce métier de la catégorie B de la Fonction Publique.

Le métier

Moins en lumière que le juge ou l’avocat dans le cadre d’une procédure judiciaire, le greffier a néanmoins un rôle important à tous les stades de la procédure. Assistant administratif du juge, il prépare les dossiers et assiste à l’audience afin de rédiger et d’authentifier les actes de procédure sous le contrôle du magistrat. Mais surtout, il est l’interlocuteur privilégié du citoyen dans un tribunal, il contacte les personnes parties prenantes au dossier et leurs avocats et joue un rôle d’intermédiaire entre le magistrat et les justiciables.

Doté d’un grand sens de l’organisation, rigoureux dans l’exécution de ses tâches, un greffier doit également faire preuve de la plus parfaite discrétion professionnelle eu égard aux informations qu’il est amené à connaître.

Affecté auprès d’un magistrat ou affecté au sein d’un service d’un tribunal, le greffier exerce soit en binôme avec un magistrat, soit en équipe avec d’autres greffiers ou des personnels administratifs du tribunal. Il peut également exercer ses fonctions tant au sein d’un service civil, chargé de régler les litiges judiciaires entre particuliers, que dans un service pénal, chargé de réprimer les infractions.

Au cours de son parcours professionnel au sein des services judiciaires, un greffier peut alterner des fonctions en juridiction ou au sein d’un service administratif régional d’une cour d’appel. Des fonctions de greffier placé permettent également, à l’occasion de missions au sein d’une même circonscription judiciaire, d’occuper des fonctions temporaires dans diverses juridictions. Enfin, un greffier peut également accéder à un emploi de greffier fonctionnel, chargé de fonctions d’encadrement d’un service, d’adjoint à un directeur des services de greffe, mais également de chef de greffe de certaines juridictions dont l’importance ne justifie pas de confier cette responsabilité à un directeur de greffe.

Site partenaire :

Cliquez ici

Conditions d’accès

  • Être de nationalité française.
  • Être de nationalité française.
  • Premier concours : être titulaire d’un diplôme d’un diplôme de niveau minimal Bac+2, les pères et mères de trois enfants pouvant demander une dispense de diplôme.
  • Deuxième concours : justifier de quatre années de service public et être âgé de moins de 48 ans et 5 mois.

 

 

Dates clés

 Ouverture des inscriptionsDate limite d’inscriptionEpreuves écritesRésultats d’admissibilitéEpreuves oralesRésultats
Concours greffier 3ème voie 202019 septembre 201921 octobre 201913 novembre 20199 décembre 20196 au 17 janvier 202027 janvier 2020
Concours externe/interne 20208 novembre 20196 janvier 202010 et 11 mars 202019 mai 20202 au 26 juin 20206 juillet 2020
Examen professionnel de recrutement des greffiers des services judiciaires 2020 (C en B)2 décembre 20193 janvier 20204 février 202031 mars 202011-22 mai 20203 juin 2020
Examen professionnel 2019
Accès au grade de greffier principal
31 mai 20191er juillet 20194 septembre 201917 octobre 20194 au 15 novembre 201925 novembre 2019
Examen professionnalisé réservé de recrutement dans le corps des greffiers des services judiciaires 2019 (territoire des îles Wallis et Futuna)29 mai 201930 juin 2019  13 novembre 201914 novembre 2019

 

Se préparer au concours de Greffier avec l’ISSJ

Epreuves d’admissibilité

La note de synthèse

Une épreuve de 4 heures consistant à rédiger une note de synthèse à partir de documents se rapportant à des problèmes généraux d’ordre juridique ou administratif permet d’évaluer l’aptitude du candidat à l’analyse et au raisonnement.

Questions à réponses courtes

Deux questions relatives à l’organisation administrative et judiciaire française.

Selon le choix préalable du candidat une ou deux questions portant sur la procédure civile et prud’homale ou bien une ou deux questions portant sur la procédure pénale.

Epreuves d’admission

L’épreuve d’admission consiste en un entretien avec le jury visant à évaluer les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète notamment sous forme d’une mise en situation. L’entretien, d’une durée de 25 minutes en totalité, débute par une présentation d’une durée maximale de 5 minutes par le candidat de son parcours et de sa motivation à partir de la fiche de renseignement préalablement remplie par le candidat.