05 33 05 25 42

Une prépa ENM pour un concours sélectif

Concours de l’ENM : Pourquoi un concours ? 

Tout d’abord, il faut savoir que le principe de concours domine partout en Europe, que cela soit en Italie, en Espagne au Portugal ou encore en Allemagne. Le mode de recrutement par concours est donc reconnu comme étant un moyen efficace de découvrir de futurs magistrats compétents. AU delà des compétences juridiques et synthétiques, le concours de l’ENM permet de discerner chez les candidats les deux principales facultés du Magistrat : les connaissances juridiques et un sens aigu du discernement.

Quelques statistiques sur le concours de l’Ecole Nationale de la Magistrature

Les candidats reçus au premier concours font tous preuves d’un haut niveau de connaissance juridique.

72% des candidats reçus ont validé au moins 5 années d’études après le baccalauréat, tandis que seulement 28% ont été reçus après 4 ans d’études, pour une grosse partie étant issus d’un Institut d’Etudes Politiques.

Olivier Leurent, en sa qualité de directeur a indiqué « le mode de recrutement actuel permet de sélectionner très globalement des étudiants en droit de niveau M2 ayant une culture générale de bon niveau et une capacité à exposer un raisonnement. La maitrise de l’expression écrite est déterminante, 8 candidats sur 10 sont éliminés après les épreuves écrites.

« Une trop modeste prise en compte de l’adéquation des candidats au métier de magistrat »

Le magistrat représente la loi, les décisions qu’il peut prendre, au titre individuel des justiciable le rend extrêmement puissant. Or aucun mécanisme en France ne permet de s’assurer de la parfaite adéquation de la personnalité du candidat au métier de magistrat. Quelque chose à faire de ce point de vu la. 

Les prépas concours ENM de l’ISSJ