05 33 05 25 42

Préparation concours de Contrôleur des Douanes et Droits Indirects

Avant d’envisager une prépa Contrôleur des Douanes et des Droits indirects, il est indispensable de s’être correctement renseigner sur ce concours de la Catégorie B des Finances Publiques.

Le concours de contrôleur des douanes et des droits indirects se montre très sélectif et le taux de réussite est généralement inférieur à 5%. En effet de nombreux candidats – souvent surdiplômés – s’inscrivent à ces concours attirés par le statut de fonctionnaire de l’Etat, la qualité de la formation dispensée, l’intérêt et la variété des fonctions exercées ainsi que par le niveau de rémunération avantageux dans les ministères économiques et financiers.

Cette situation ne doit pas vous abattre mais au contraire vous encourager à préparer votre concours avec sérieux et accompagné d’une équipe d’experts parfaitement rompus aux épreuves du concours.

Se préparer aux épreuves du concours de Contrôleur des Douanes et Droits Indirects avec l’ISSJ

 

Le concours externe

Pré – admissibilité

Réponses à des questionnaires à choix multiples destinés à vérifier les connaissances des candidats dans les domaines suivants : connaissances générales, français, mathématiques et raisonnement logique. Durée 1h30 ; coefficient 2. Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

Admissibilité

Epreuve obligatoire N°1

Réponses à des questions et ou cas pratique à partir d’un dossier composé de documents à caractère économique et financier. Durée 3 heures ; coefficient 4. Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

    Epreuve obligatoire n°2

    Au choix du candidat lors de l’inscription :

    • Résolution d’un ou plusieurs problèmes de mathématiques
    • Résolution d’un ou plusieurs exercices de comptabilité privée
    • Composition sur un ou plusieurs sujets donnés et ou cas pratique d’éléments d’économie
    • Composition sur un ou plusieurs sujets données et/ou cas pratiques de bases juridiques.

    Durée 3 heures ; coefficient 3. Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

    Epreuve facultative

    Traduction sans dictionnaire d’un document rédigé dans l’une des langues suivantes choisie par le candidat lors de l’inscription : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien ou russe.

    Durée 1 heure 30 ; coefficient 1.

    Admission

    Dans la branche CO/OC, cas particulier des candidats ayant choisi l’option informatique à l’épreuve écrite d’admissibilité n°2 : l’entretien avec le jury, de coefficient 6, est suivi d’une interrogation portant sur le programme relatif à la vérification d’aptitude aux fonctions de programmateur ou de pupitreur selon la qualification visée par le candidat. Durée 30 minutes ; coefficient 2.

    Entretien avec le jury

    Destiné à apprécier, notamment, les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions au ministère. L’entretien comprend une présentation par le candidat de son parcours. Le candidat fournit en amont une fiche de présentation de celui-ci. Durée 25 minutes ; coefficient 8. Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

    Epreuve obligatoire n°2

    Au choix du candidat lors de l’inscription :

    • Résolution d’un ou plusieurs problèmes de mathématiques
    • Résolution d’un ou plusieurs exercices de comptabilité privée
    • Composition sur un ou plusieurs sujets donnés et ou cas pratique d’éléments d’économie
    • Composition sur un ou plusieurs sujets données et/ou cas pratiques de bases juridiques.

    Durée 3 heures ; coefficient 3. Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

    Epreuve d’exercice physique

    Epreuve obligatoire portant sur la course de vitesse, la course de fond et le saut en hauteur. Coefficient 1.